Séminaire Agorantic - Université d'Avignon

Semaweb était présente le 12 juin lors du séminaire Agorantic organisé par l’université d’Avignon et des pays du Vaucluse les 12 et 13 juin 2014.

Qu’est ce qu’Agorantic ?

C’est une Structure Fédérative de Recherche (SFR) de l’université d’Avignon en partenariat avec le CNRS et l’INRIA.
Les études sont orientées sur la Culture, le Patrimoine et les sociétés Numériques. AGORA / NTIC
http://blogs.univ-avignon.fr/sfr-agorantic/


En utilisant les technologies de l’information et de la communication et les sciences du Web, le périmètre de réflexion d’Agorantic s’articule autour :

  • des réseaux et de la culture du Web
  • de l’Intelligence territoriale sur la toile
  • de la mobilité, des transports intelligents et du Web
  • des cultures et des sociétés virtuelles


L’objectif est de fédérer plusieurs intervenants de l’université et de créer grâce à la multidisciplinarité un laboratoire de recherche au profit des institutions culturelles, des collectivités territoriales et des entreprises innovantes dans le numérique.

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 339

Pour le développement de l'écosystème numérique français, la French Tech propose un festival !

En novembre 2013, la Ministre de l’Economie Numérique, Fleur Pellerin, annonçait le lancement de La French Tech, un projet de label valorisant les écosystèmes français à l’international ; ce projet faisant suite à la création des quartiers numériques.

Voir notre article à ce sujet.

Qu’est ce que la French Tech ?
La French Tech peut se définir comme un mouvement de mobilisation collective afin de promouvoir l’évolution des Starts Up et des entreprises numériques à travers le développement des écosystèmes économiques territoriaux.
Ceux-ci composés d’une communauté d’acteurs économiques publics ou privés sont portés par les entrepreneurs qui participent à l’érection de la France comme un acteur majeur du numérique à l’international.

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 263

L'audience des applications mobiles : vers une baisse de fréquentation des sites Web

Ce n’est pas nouveau, la mobilité est de plus en plus favorisée par les Technologies de l’Information et de la Communication.
Les usagers veulent désormais un certain confort pour consulter leur service de communication à partir de n’importe quel terminal mobile.

L’émergence de la mobilité

Grâce à la généralisation des appareils mobiles (I-Phone, Smartophones et tablettes), la mobilité s’est largement démocratisée et l’accès à Internet est rendu possible n’importe où.
Nous connaissons et utilisons le Responsivle Web Design pour développer les sites Web bien que ce principe requiert des connaissances certaines.

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 286

Semaweb vous souhaite une année 2014 souriante !

Bonne Année 2014 !

Amandine, Johanna, Aurélie, Anne, Emilie, Piyaphong, Aliocha et Frédérique vous adressent leurs voeux de bonheur. Que cette nouvelle année soit passionnante et enrichissante pour tous ! Santé, réussite et joie !

carte-nouvel-an-2014-V1

Pour visualiser notre campagne d'emailing, cliquez sur la photo !

 

Commentaire (0) Clics: 210
Commentaire (0) Clics: 205

Apprenez ou révisez le vocabulaire des réseaux sociaux ! Partie 2

Vous avez retenu la première leçon ? Et si on se mettait à présent “la tête dans le livre” à étudier le vocabulaire de Facebook

Profil : concerne davantage les particuliers que les professionnels, le profil est une “carte d’identité facebook”. On peut y voir votre nom et prénom ainsi que votre photo de profil. De plus, suivant les paramètres de confidentialités que vous indiquez, vos dernières photos publiées, les articles que vous avez écrit, les pages que vous aimez, vos informations sur votre parcours scolaire ou encore votre métier et employeur actuels sont visibles.

Statut : le statut est en quelque sorte une “humeur du moment”. Les particuliers en profitent pour annoncer une actualité, une promotion ou encore un évènement accompagné éventuellement d’un lien vers un site Internet, une vidéo ou des photos.

Page : une page est “un profil” pour les entreprises ou les organisations. La page détient aussi une photo de profil ainsi qu’une photo de couverture. La seule différence réside entre le fait qu’on peut “aimer” une page et non un profil. Découvrez la Page Facebook de Semaweb 

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 330

Apprenez ou révisez le vocabulaire des réseaux sociaux ! Partie 1

A l’occasion de la rentrée 2013/2014, c’est l’occasion de vous mettre à niveau en apprenant ou en révisant le vocabulaire des réseaux sociaux !

Décryptage du jargon de Twitter

Bienvenue aux Twittos dans La Twittosphère = Bienvenue aux utilisateurs de ce réseau social dans l’univers de Twitter!

  • Qu’est ce qu’un “tweet”’ ? Un tweet est un message de 140 caractères maximum. A travers un tweet, vous pouvez annoncer de nouvelles actualités concernant votre entreprise, faire bénéficier aux personnes qui vous “retweetent” une réduction sur un de vos produits de votre boutique en ligne ou tout simplement entretenir une bonne relation clientèle sur la toile.

  • RT ou Retweet Lorsque la mention “RT” s’affiche dans un tweet, cela signifie que
Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 287

Les vertus du social gaming

Et si le statut hégémonique de Apple était remis en cause en 2013?! En effet, les chiffres annoncés pour ce début d’année révèlent qu’Apple a vendu 37.4 millions d’Iphone contre 70 millions de smartphones chez Samsung.

Mais... Avoir un smartphone... Pourquoi faire?!

David Johnson de chez O2, opérateur téléphonique anglais, a réalisé une étude sur l’utilisation des smartphones. Je parie qu’en sortant du travail ou pendant votre pause, vous avez déjà joué à l’un de ces 6 jeux suivants. Si je vous dis... Icomania, Draw Something, Candy Crush, FarmVille, 4 images 1 mot, Andry Birds. - Ah, vous voyez... J’en étais sure!

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 191

Chromebook : le nouvel ordinateur de Google

Le ChromeBook... Un outil avec lequel la Semateam aimerait bien travailler! Un ordinateur un peu spécial, où tout vit dans le nuage!

L’expérience de vivre dans les nuages à bas prix

Samsung, Acer, HP et Lenovo sont les 4 fabricants d’ordinateurs qui se sont lancés dans l’aventure des Chromebook et ces ordinateurs existent au nombre de 5 :

  • Le ChromeBook et ChromeBook 550 de Samsung,
  • Le C7 ChromeBook de Acer,
  • Le Pavilion ChromeBook de HP,
  • Le ChromeBook Pixel de Google.
Lire la suite
Commentaire (2) Clics: 160

L'arrêt de Google Reader propulse la création

Après l’annonce de l’arrêt de l’application Google Reader, prévu pour le 1er juillet 2013,  nous n’arrêtons pas d’entendre des rumeurs sur les potentiels remplaçants qui proposent les uns comme les autres une meilleure solution pour récupérer les utilisateurs de Google Reader.


Pourquoi Google a-t-il décidé de mettre fin à cette application ?

Google Reader a vu le jour en 2005 mais l'application perd au fil du temps sa côte de popularité auprès des internautes, qui la trouvent complexe. Elle a vu le nombre d'utilisateurs chuter progressivement avec la naissance de nouveaux outils qui proposent quasiment la même fonctionalité seulement en version simplifiée. Le problème tourne généralement autour du tri des informations dans les flux rss, qui nécessite la volonté des internautes de filtrer plusieurs sources avant de réussir à obtenir des contenus intéressants à leurs yeux. Seuls ceux qui sont des utilisateurs intensifs y trouvent toujours un intérêt d’utiliser Google Reader. 

 

Google Reader restera-t-il irremplaçable ?

Lire la suite
Commentaire (2) Clics: 153

Licence Professionnelle e-Marketing et e-Commerce

A la fin de l’année 2012 la FEVAD comptait 117 000 sites d’e-Commerce, preuve qu’il existe un fort besoin de la part des entreprises notamment pour la gestion de leur site Internet, pour animer leur communauté sur les réseaux sociaux et maîtriser leur e-réputation.

L’e-commerce en développement dans la région PACA

L’engouement pour les nouvelles technologies et le développement du secteur de l’e-Commerce incite les instituts universitaires à proposer des formations adaptées aux nouveaux besoins et aux nouvelles attentes des étudiants.

Suite à une enquête en ligne sur l’usage des nouvelles technologies, le nombre de visiteurs sur les sites e-Commerce de la région Provence-Alpes-Cote d’Azur a augmenté de 59%. Ces chiffres laissent penser que le nombre de candidats postulant à cette formation professionnalisante devrait être conséquent.

Licence Professionnelle e-Marketing et e-Commerce

En partenariat avec l’agence de webmarketing spécialisée en référencement naturel SemaWeb, l’IUT d’Avignon proposera dès la rentrée 2013 une Licence Professionnelle intitulée “e-Marketing et e-Commerce”. Elle permettra aux étudiants d’être formés sur les métiers du marketing et du commerce utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication dont Internet, dans les secteurs de l’e-Business, du webmarketing, de l’e-Communication...

Lire la suite
Commentaire (3) Clics: 279

Une nouvelle école pour les développeurs : 42

 "Il y a dans tous secteurs confondus un besoin très fort de penser autrement" (Jacques-Antoine Granjon, PDG et co-fondateur de ventes-privées)

Vous en avez peut-être déjà entendu parlé... l'information se diffuse à vitesse grand "V" sur les réseaux sociaux depuis le début de la semaine. Il s'agit de la nouvelle école informatique créee par Xavier Niel et ses associés Nicolas Sadirac, Kwame Yamgnane et Florian Bucher (Epitech). Cette école qui ouvrira ses portes en novembre prochain est baptisée 42. 

42 ? ce n'est pas seulement le code départemental de la Loire mais le nombre qui fait office de réponse à la Grande question sur le Sens de la Vie dans le roman de Science-fiction de Douglas Adams, Le guide du voyageur galactique (sa lecture est recommandée par toute la SemaTeam !)

Que propose cette école  ? Il faut le souligner, c'est un concept tout à fait innovant !  
Inscriptions gratuites, promotion de 1000 étudiants par ans, séléction durant l'été... bref, un concentré de nouveautés dont se vantent les créateurs de cette école. Leurs objectifs est de promouvoir une pédagogie "peer to peer" avec en trame de fond "l'école 2.0".

La conférence de presse


Conférence de presse - Lancement de 42par 42Born2Code

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 153

Les innovations e-marketing 2013

Au coeur des conférences et présentes sur le salon e-marketing 2013, certaines entreprises ont fait parler d’elles. Gamification, Real Time Bidding, E-mailing comportemental, solutions Rich Media... De nouveaux leviers ont été proposés pour développer la relation entre consommateurs et marques.

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 241

Salon de l’E-marketing à Paris

Mardi 29 et mercredi 30 janvier 2013, s’est déroulé au Palais des Congrès de Paris, le salon de l’e-marketing.

Le real time marketing au coeur du salon

Depuis toujours, les annonceurs veulent être à la pointe de la technologie pour conquérir et fidéliser leurs clients. Pub mobile, pub en ligne, réseaux sociaux, e-mailing, F-commerce... : voici les thématiques abordées par les entreprises présentes sur le salon ces derniers jours.

Au programme ces deux jours, de multiples conférences et expositions, des aperçus d’expériences et de visions du marché, orientés vers un seul et même enjeu stratégique, celui du Real Time Marketing.

Par Real Time Marketing, on entend beaucoup de choses. Premièrement, le fait de devoir s’adapter à des supports multi-écrans, doublé d’un enjeu de taille : un utilisateur volage. Il s’agit donc d’envoyer la bonne information, au bon moment, à la bonne personne et sur le bon support.

Plus communément, on appelle cela le Cross Canal :

Lire la suite
Commentaire (2) Clics: 241

Le Media Trading, c'est quoi ?

On connaît tous le métier de Trader. De nombreuses affaires bancaires ont révélé l'existence de ce métier. Mais connaissiez-vous l’existence du media trading ?

La publicité, vecteur de financement des sites.

Depuis l’apparition des sites web commerçants dans les années 1990, la publicité fait parler d’elle. C’est même le canal majeur de monétisation des sites, et notamment des sites à contenu gratuit. Malheureusement, les négociations se font sous forme d’enchères et ce modèle économique ne fait qu’accentuer l’écart entre les petits sites, tendant à devenir toujours plus petits, face aux gros sites, prenant toujours plus d’envergure.

Sous l’emprise de cette bulle boursière publicitaire, les enchères sont surévaluées par les annonceurs et il devient alors possible pour tout le monde de négocier.
Après 2001, c’est l’hécatombe. Tout explose : nombres de pages vues, audience, multiplication des emplacements... Il faut donc réserver sa place pour être certain d’être visible. Nous assistons à une crise de l’offre publicitaire contre une demande toujours plus grandissante du fait de cette augmentation exponentielle de contenu on-line.

Toutefois cette situation de crise publicitaire ne va pas durer. Tout le monde va produire des bannières, engendrant ainsi une baisse de la valeur des emplacements disponibles.
Face à ce changement brutal, les éditeurs se voient obligés de proposer différents modes de rémunération aux annonceurs. Ici apparaissent des modes de vente différents, au choix de l’annonceur (clic, lead, formulaires, transactions...) et lui offrant un panel de répartition du risque sur les publicités hébergées chez les éditeurs.

Le reciblage publicitaire ou retargeting.

A partir de 2005, tout va basculer avec l’apparition d’un système de reciblage publicitaire

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 247

Picasa vs Flickr.

Entre Flickr et Picasa notre coeur balance. Un petit comparatif de ces deux réseaux sociaux presque identique à quelques différences près. Alors flickr ou Picasa?

Picasa

Flickr

Service Google

Service Yahoo

Nombre illimité d’albums et 1024mo de photos 

Création de 3 albums et 100mo de photos/mois pour sa version gratuite

Illimité en mode pro

Illimité en mode pro donc payant

Faible visibilité

Meilleure visibilité

Le logiciel Picasa Web pour le téléchargement des photos, plutôt simple d’utilisation, il suffit de cliquer pour partager

Application Flickr Apploadr

Le partage avec la communauté est beaucoup plus simple via le logiciel Picasa web, il suffit d’upploader la photo et la partager d’un simple clic sur GG+ par exemple.

Du côté de Flikr le partage est aussi simple, on peut rajouter des profils qui nous intéresse, en leur envoyant un mail (voir le logiciel de flickr)

Possibilité de créer un diaporama sur blog

Possibilité de partager sur son blog

Plus chargé que le flickr Uploadr, Picasa Web Albums et aussi facile d’utilisation, quelques fonctionnalités en plus, comme la retouche (basic) de la photo, le détails de la prise de vue (l’ouverture, le type d’appareil photo...).

Pour le partage, tout aussi facile il suffit de cliquer sur le bouton synchroniser, réglage du partage des photos, un clic en plus et vos photos sont sur Google+, pour le partage avec vos cercles.

Utilisation simple de Flicker Uplaodr, après avoir donner l’autorisation, Uploadr importe les nouvelles photos sur flickr.

Ne charge pas toutes les images sur l’ordinateur, il faut sélectionner et ne pas négliger le nombre d’espace restant, si on est en version gratuite.

Possibilité de synchroniser et de partager directement ses photos sur Google+ en mode publique, privée ou en sélectionnant des cercles.

On peut partager avec ses followers via Twitter, mais contrairement à son concurrent, il n’est pas possible de partager sur Facebook.

Le même système s’applique à Flickr, il est possible de partager directement sur Twitter, Facebook ou tumblr

Maintenant, vous savez tout ! Nh'ésitez pas à nous laisser un commentaire avec votre préférence. 

Commentaire (1) Clics: 290

Publicité on-line : entre modèles bien définis et flexibilité.

Environnement web : les acteurs, annonceurs et éditeurs.

L’univers communautaire dans lequel tend à évoluer le Web entraîne de multiples changements. Notamment ceux de la publicité qui ne cesse d’évoluer en fonction des attentes des internautes, pour les surprendre, les convaincre et les fidéliser. Les modèles économiques des régies et des agences publicitaires doivent donc s’adapter. Mais comment ?

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 224

Avignon Infopôle, la filière numérique du Vaucluse s'est réunie en assemblée générale

Avignon Infopôle (AIP) est un réseau d’entreprises de la filière numérique en Vaucluse. Réunie en assemblée générale le 23/10/2012, l’association a élu son bureau et fixé ses orientations pour l’année à venir.

Pourquoi AIP ?

Structurer la filière numérique permet de rendre ses membres plus visibles auprès des entreprises de la région. En se constituant en pôle de compétence, les entreprises de la filière numérique et TIC rendent lisible l’offre de service existante localement, et sensibilisent les entreprises aux enjeux du Web et de l’informatique.

AIP a vocation à être un interlocuteur pour les sociétés vauclusiennes à la recherche de compétences ou de prestataires dans les domaines de l’informatique, du numérique et de la communication.

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 285

Qu'est-ce que le SOLOMO?

Le SOLOMO est apparu avec l’essor des supports de communication. Avec l’avènement des réseaux sociaux et l’explosion des ventes de supports mobiles (tablettes, smartphones), les entreprises (notamment celles qui ont pignons sur rue) ont pris conscience de l’interêt de se positionner stratégiquement pour acquérir une visibilité maximale auprès des consommateurs qui soient des consommateurs en ligne ou acheteurs traditionnnels.

Qu’est-ce que le SoLoMo?

Le Solomo est un concept marketing qui lie les réseaux sociaux, la géolocalisation ainsi que le mobile. Notion tendance de 2011, Solomo va bien au delà d’une simple stratégie et représente un enjeu majeur de développement pour les entreprises. Les dimensions sociales, locales et mobiles regroupées permettent donc une démarche cross-media favorisant ainsi l’impact, la visibilité et donc le développement des entreprises.

Pour y voir un peu plus clair, décryptons plus en détail ce concept:

Lire la suite
Commentaire (0) Clics: 410

Comment déclarer ses fichiers à la CNIL

Comment déclarer ses fichiers à la CNILL’informatique doit respecter l’identité humaine, les droits de l’homme, la vie privée et les libertés” tel est le slogan de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Comme son slogan l’indique, la CNIL est chargée de protéger l’internaute pour que l’accès à Internet ne soit pas une menace pour sa vie privée et ses libertés.

Lire la suite
Commentaire (2) Clics: 450

Ce que disent les introductions en bourse de Google et Facebook sur leur philosophie d'entreprise

Google, Facebook, deux géants de l’Internet qui occupent aujourd’hui des positions hégémoniques qui inquiètent.

Souvent Google et Facebook sont comparées comme des entreprises du même type, suivant une même logique dominatrice.

Pourtant, l’ADN de chacune de ces entreprises est fondamentalement différent, et le match qui les oppose est porteur de sens.

Nous pourrions utiliser de nombreux exemples parmi les fonctionnalités de ces deux univers pour étayer cela, mais je vous propose aujourd’hui de les observer par le côté de la finance et de la bourse.

Facebook a été introduite en bourse le 18 mai 2012 avec les résultats que l’on connaît. Si l’on a beaucoup commenté ou moqué cette chute du cours de l’action Facebook après son introduction, d’autres y voient un coup de maitre qui a permis à Mark Zuckerberg d’empocher 1,13 milliards de dollars, en vendant ses 46% des parts de son entreprise à un cours de bourse très surévalué (-18% en 4 jours).

La lecture de cette introduction en bourse, et surtout sa comparaison avec celle de Google quelques années plus tôt est très intéressante.

Google a été introduite en bourse en refusant clairement de jouer selon les règles de la bourse en privilégiant l’émission d’action, qui permet de vendre de manière assez ouverte des actions via un système d’enchères inversées totalement innovant pour une introduction en bourse.

Le 13 août 2004, Google ouvre officiellement les enchères pour son titre de bourse. Ce système d’achat se fonde sur une adjudication à la hollandaise qui est un système d’enchère datant du XIIème siècle et inventé aux Pays-Bas pour la vente des tulipes ! Le principe est que le vendeur fixe un prix surévalué, et le baisse jusqu’à trouver preneurs.

En clair, Google vend ses actions de manière à éviter la stratégie classique des banques d’investissement qui consiste à sous-évaluer délibérément les titres créant ainsi une très volatilité.

Google explique clairement : « Notre objectif est d’avoir un prix de marché efficace – un prix raisonnable fixé par des acheteurs et les vendeurs informés – pour nos actions au moment de l’introduction en bourse et par la suite. Notre objectif est de parvenir à un prix relativement stable dans les jours qui suivront l’introduction en bourse et que les acheteurs et les vendeurs reçoivent un juste prix dès l’introduction en bourse. »

La vente d’action est ouverte à tous.

De l’autre côté, Facebook a suivi une toute autre stratégie pour son entrée en bourse.

Facebook a suivi les codes boursiers de Wall Street, qui permettent aux fonds d’investissement de s’entendre entre eux et de spéculer. Le réseau social a en effet conclu un accord avec la banque Goldman Sachs pour construire un véhicule financier d’accueil boursier. C’est-à-dire une structure d’accueil fermée destinée à recevoir un tout petit groupe de clients (d’autres banques d’investissement).

Facebook et Goldman Sachs tentent ainsi de contourner les règles de la Security and Exchange Commission (équivalent américain dez l'AMF), puisque la technique du véhicule d’accueil sert précisément à éviter d’avoir recours à une offre publique initiale (OPI) et donc de choisir les investisseurs qui vont acheter les actions. Rappelons que Goldman Sachs s'est fait connaître du public pour sa fabrication de produits dérivés financiers pendant la crise des subprimes et la crise de la dette grecque.

Voilà deux visions qui s’affrontent sur le terrain de la finance. Une approche ouverte et démocratique, une autre fermée et spéculative. Cette traduction financière des différences entre Google et Facebook se retrouve aussi dans l’ensemble de leur vision du monde.

Ces différences de philosophie d’entreprise sont majeures et auront très certainement un impact déterminant sur l’avenir à long terme de ces deux géants.

+Aliocha Iordanoff

Commentaire (0) Clics: 324