Comment la typographie web peut-elle avoir un impact sur l’utilisateur ?

La typographie joue un rôle prépondérant dans nos créations graphiques. Pour nous, graphistes,  c’est l’un des premiers éléments à définir en début de projet. La typographie vient apporter sa marque et ses traits de caractère, elle annonce entres autres une ligne directrice dédiée au style graphique souhaité. Si elle peut être accompagnée d’autres éléments visuels, l’ambiance dégagée n’en sera que meilleure. Le rendu sera plus immersif à condition qu’il y ait une bonne harmonie entre ces éléments.

Je vous invite à vous plonger dans cet incroyable univers, en découvrant une web série extrêmement bien réalisée sur certaines de ces typographies qui ont marqué notre temps, à visionner sur France Culture !

La forme, déterminante dans la lisibilité

Avant toute chose, la typographie est là pour nous livrer une information. Le texte doit donc être lisible et posséder si possible différentes graisses, différentes tailles de texte, pour ainsi créer plusieurs niveaux de lecture. En tant que designers du numérique, nous devons être aujourd’hui attentifs à la bonne gestion du texte, notamment sur le Web. Les tendances actuelles nous montrent que nous devons désormais accentuer nos choix sur des typographies lisibles et facilement accessibles. En tous cas, pour l’utilisateur, l’accès à l’information doit être facilité au maximum, ce qui nous oblige à utiliser des typographies possédant des caractères bien distincts.

Afin d’être constamment à jour en terme de tendance, voici un site qui propose différents mariages de typographies, mais également les palettes de couleurs utilisées pour chaque composition :  Typespiration.

Les typographies qui marchent bien !

Yrsa

La Yrsa est une typographie au caractère fort. Avec ses empattements, elle impose une stature stable. À la fois élégante et rigide, les courbes de certaines lettres sont très généreuses. De nos jours, la typographie Serif fait son grand retour sur le web. Souvent utilisées pour leur aspect marquant, les typographies Serif sont souvent employées dans les médias de type journalistique, ou encore magazine.


Lato

La Lato une typographie sans empattements possédant des fûts très fins, le contraste en est plutôt impactant. Ses lignes et ses courbes élégantes font de cette typographie l’une des polices les plus utilisées de nos jours sur le web.

La difficulté est là, nous utilisons à longueur de journée des outils numériques différents, avec des surfaces elles aussi bien différentes les unes des autres. Que l’on soit sur notre portable ou notre ordinateur, la lisibilité d’information n’est pas la même, d’où l’importance de bien savoir la gérer de manière à ce qu’elle s’adapte sur différentes interfaces d’appareils.

Lecture en F

Plusieurs études ont été menées et montrent que l’oeil parcourt la page Web en suivant un trajet en forme de “F” majuscule. De ce fait, il est important de suivre la logique utilisateur et de s’y plier en plaçant les éléments en fonction de cette logique. Le balayage de l’écran est très furtif, d’où l’importance de placer titres et intertitres pour retenir les lecteurs qui s’apprêteraient à quitter la page. Mettons-nous à la place de l’utilisateur. Tout doit être instinctif et l’information compréhensible. Il est également important de jouer avec les différents contrastes, afin de capter encore plus l’attention de l’utilisateur, lui donner envie de parcourir la page qu’il est en train de consulter. La bonne lisibilité d’un texte et de sa compréhension sur le Web est une nécessité, c’est même une bonne pratique web établie par Opquast  !

 

Le site d’information de Libération en est un très bel exemple. Leur gestion typographique est assez remarquable, notamment pour les articles où le texte est particulièrement bien exploité et agréable à la lecture.

L’outil magique !

Bien évidemment, l’esthétique d’un texte se caractérise par la typographie utilisée. Aujourd’hui sur le web, nous avons la possibilité d’accéder à un nombre assez important de « belles » typographies, qu’elles soient modernes ou anciennes. Il y a quelques années de cela, il était assez difficile de trouver des typographies connues et libres de droit.

Maintenant, tout est facilité par l’outil Google Font ! L’équipe de Google a mis au service des designers et autres acteurs contribuant au web, la possibilité de choisir parmi un grand nombre de typographies.

Cet outil génialissime nous permet de choisir notre police parmi un grand nombre de familles typographique, à savoir serif, sans serif, display, et j’en passe. Quasiment tout est paramétrable et filtrable, ce qui nous permet de bien nous projeter sur nos choix graphiques. De plus, nous avons la possibilité d’intégrer rapidement dans nos sites les différentes polices choisies, ou tout simplement les télécharger afin de les utiliser pour nos maquettes graphiques.

Ce qu’il faut retenir

Bien choisir sa typographie selon le thème à véhiculer est l’idée maîtresse. De préférence, utiliser des typographies lisibles et générer un corps de texte agréable à la lecture de l’utilisateur. Nous disposons maintenant de nombreux outils en ligne pour obtenir de bonnes typographies, mais également de bonnes références et sources d’inspiration pour suivre les tendances !

 

 

Crédits photo : Igor Ovsyannykov

Auteur de cet article

Thomas Mady

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Marked fields are required.