Cookie, popup… L’importance de bien informer vos internautes!

Cookies

Cookies

Vous avez sûrement entendu parler des “cookies” d’internet. Un cookie n’est pas un biscuit! C’est un petit fichier déposé ou lu par le site internet sur votre ordinateur : voilà la définition d’il y a des années. A présent, le terme de cookie s’est généralisé, et indique au sens large tout traceur permettant de stocker des informations lors de la visite du site internet, d’une application mobile ou lors de la lecture d’un email. Ces traceurs existent sur tout appareil connecté à Internet.

L’Union Européenne a mis en place une règlementation à ce sujet, qui a pour but de sensibiliser les internautes et attirer leur attention quant à leurs existences sur les sites internet visités. Nous vous expliquons tout dans cet article…

 1. A quoi servent-ils ?

Ils servent à personnaliser votre navigation sur internet en fonction de ce que vous avez déjà visité. Vos recherches deviennent ainsi plus pertinentes. Cependant cela peut gêner des personnes en donnant le sentiment qu’elles sont épiées. 

Voici deux exemples concrets :  

  • vous visitez un site d’une marque de vêtement et lisez la fiche de certains produits. Plus tard, lors de recherche sur internet, vous pouvez voir des encarts publicitaires de cette même marque avec exactement les produits vus!
  • vous recherchez un livre dans la catégorie “polar” sur une librairie en ligne. Plus tard, ce site vous proposera des best sellers de cette même catégorie de livres.

2. C’est quoi le problème alors ?

Etude comportementale de navigation et consommation, statistique, publicité ciblée, … le tout est rendu possible grâce aux cookies. Par conséquent, ce sentiment d’être “traqué” ou épié dans sa vie privée dans le monde internet devient un problème.

3. Que dit la loi ?

La loi stipule que l’éditeur du site doit informer de la finalité de ses cookies, doit obtenir le consentement des internautes avant de déposer ou lire un cookie, et également doit laisser à l’internaute la possibilité de les refuser.

Les cookies exempts de cette obligation sont ceux utilisés dans les cas suivant :

  • paniers d’achat
  • identification de session, d’authentification avec une durée limitée dans le temps
  • personnalisation de l’interface (exemple couleur de votre page d’accueil, etc…)
  • certains outils d’analyse statistique de navigation (*)

Les cookies concernés sont :

  • ceux liés à la publicité ciblée
  • certains outils d’analyse statistique de navigation (*)
  • ceux des réseaux sociaux et leurs boutons de partages lorsque ceux-ci collectent des données personnelles

(Ces listes sont non exhaustives.)
(* Google Analytics requiert le consentement des internautes)

4. Que faire ?

De manière générale, et quelque soit le cas, il est fortement recommandé d’informer sur les cookies du site et l’utilisation qui en sera faite dans une page “politique de confidentialité” ou “vie privée” du site en question.
Dans le cas ou le site utilise des cookies concernés par la loi, le propriétaire du site doit alors mettre en place un mécanisme de recueil de consentement avec un bandeau qui s’affichera sur le site tant que l’internaute n’a pas consenti : les cookies ne pourront être utilisés pendant ce temps.

5. Qui a la responsabilité ?

La loi ne précise rien dans ce cas là. Ainsi les agences web doivent travailler de manière transparente avec les propriétaires des sites afin d’appliquer la réglementation.

Auteur de cet article

Aliocha

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Marked fields are required.