Anne Faubeau

anne-faubeau-portrait

Que voulais-tu faire comme métier étant petite ?

J’aimais la danse, le dessin et faire la cuisine pour les gens que j’aime. Je crois que ça n’a pas changé ! Se nourrir de plein de choses et créer !

Ton dernier coup de coeur geek ?

Geek, je ne suis pas très geek. Mais je vous invite à aller voir le site du restaurant La Chassagnette du chef Arman Arnal : mon lieu idyllique et indétronable (pour le moment) ! Une cuisine intuitive de tous les sens !

Une journée à Semaweb, ça ressemble à quoi ?

Ça ressemble à un grain de folie, multiplié par le nombre de participants… Faites le compte ça fait pas mal ! Ça donne de la bonne humeur, de la collaboration, beaucoup de travail, de la créativité, plein d’idées, des coups de speed aussi, des kilos de blagues et une gourmandise contagieuse ! Une vraie marmite en ébullition, et la recette est plutôt réussie !

Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier ?

J’aime la collaboration avec mes associés, notre engagement et notre énergie. La diversité des projets et de nos actions me stimule, on ne s’ennuie pas ! Mon métier est gourmand et créatif, le parfait équilibre !

Une suggestion culturelle à nous faire partager ?

L’ouvrage Noma Le temps et l’espace dans la cuisine nordique, un regard sur la cuisine du chef René Redzepi : une ode au vivant, un ouvrage méditatif et philosophique.
Côté musique, Solo piano de Chilly Gonzales, à son écoute le temps se suspend littéralement ! Une dernière suggestion ? L’artiste Zao Wou-ki, pour l’émotion de sa peinture (une rétrospective lui est consacré au musée d’Art Moderne de Paris.).

Ton expression chouchou ?

Attache ta tuque avec de la broche ! (Accroche toi, ça va décoiffer)